Secours

Présentation
La station de secours 7.10 (« 7 » pour « Plateau suisse », « 10 » pour la région couverte par la station) est un des maillons de la chaîne du secours en montagne mise en place à l’échelle du territoire suisse. En tant que section du Club Alpin Suisse, et conformément aux règlements et aux statuts centraux, Dent-de-Lys s’est vu attribuer la responsabilité des actions de secours en montagne sur une région s’étendant approximativement au district de la Veveyse.

Le CAS entretient un service de secours en montagne. Le premier objectif du CAS est d’apporter aux victimes d’accident et aux personnes en détresse en montagne un secours médical rapide avec le maximum d’efficacité. Le CAS collabore avec les autorités compétentes et, pour renforcer l’efficacité de ses interventions, conclut des conventions avec des organisations actives sur le plan du secours en montagne.

Historique
Avant même d’être reconnue comme une station « officielle » du secours en montagne en Suisse, la section Dent-de-Lys a mis en place et organisé plusieurs actions de sauvetage et de recherche de personnes, dans notre région des Préalpes en particulier. C’est ainsi que les hautes instances de l’Eglise catholique ont recouru aux archives de la section dans la procédure de reconnaissance de sainteté de Marguerite Bahys : les membres de la section Dent-de-Lys d’alors avaient en effet pris part aux secours, et des alpinistes et guides émérites d’aujourd’hui ont collaboré à la constitution du dossier qui a abouti à la reconnaissance.

Par la suite, et en particulier dans les années 80, plusieurs interventions d’envergure ont démontré que la mise en place d’une structure organisée et équipée de matériel technique était nécessaire. Une fréquentation de plus en plus importante de nos massifs, été comme hiver, et l’évolution importante des techniques de sauvetage allaient également dans ce sens.
Les démarches entreprises en 1992 au niveau du CAS ont rapidement abouti, et « la station 7.10 » – nom officiel de la colonne de secours de la section Dent-de-Lys – venait ainsi compléter le « maillon manquant » au sud du canton.

Partenaires
Police et gendarmerie, Défense générale, Rega, colonnes de secours voisines, services d’ambulances en fonction de l’intervention et de ses implications, les partenaires seront plus moins nombreux. Au vu du nombre et de la variété de ces partenaires, il est évident qu’une collaboration très étroite, un contact et des échanges réguliers sont nécessaires pour permettre une efficacité maximale sur le terrain.

Formation
Au-delà des interventions sur le terrain, une des tâches majeures confiées aux colonnes de secours touche à la formation et à la prévention des accidents en montagne.
Dans ce domaine, plusieurs cours sont organisés durant l’année, intégrés le plus souvent au programme des courses de la section. Il appartient aux responsables de transmettre les informations, les techniques et les normes sans cesse améliorés / modifiés dans le domaine du secours et de la prévention. Cours avalanche (théorie et pratique), cours médical, apprentissage des techniques de nœud, du sauvetage, du maniement des équipements spéciaux, collaboration avec les partenaires… : la formation et surtout la prévention restent probablement le meilleur investissement du secours en montagne !